Après avoir annoncé une levée de fonds de 500 000 euros en janvier 2017 afin d’accélérer son développement, LAMARK reçoit maintenant le soutien de BPI France pour le lancement d’un programme d’innovation ambitieux. Grâce à ce concours*, LAMARK va investir 580 000 euros pour protéger et valoriser plus de contenus numériques, et proposer de nouveaux services en France et à l’international.

L’objectif du projet soutenu par le Programme d’Investissements d’Avenir : scalabilité et mise au point des nouveaux services pour la recherche, la protection et la traçabilité de contenus visuels.

À la clé pour LAMARK et leur plateforme de photos en ligne IMATAG : un accroissement de sa capacité à collecter des images, étendue à un maximum de sources de publications, afin de mieux répondre aux besoins des utilisateurs (photographes, agences) cherchant à suivre leurs images après leur diffusion.

Dans son précédent communiqué annonçant sa première levée de fonds, l’équipe avait publié des statistiques démontrant la disparition sur le web des données permettant d’identifier l’ayant droit d’une image (les métadonnées). Aujourd’hui, cet état de fait explique bien l’engouement pour des solutions de type “registre d’images”, dont certaines basées sur la technologie blockchain “font le buzz”.

Un effet de mode? “L’avenir le dira, mais en fait peu importe” répond Mathieu Desoubeaux, Président et Cofondateur de Lamark, “car pour tous ces registres d’images, qu’ils soient conçus en blockchain comme KodakOne et Binded, ou centralisés comme IMATAG, la recherche d’images sur le web et la comparaison à celles du registre reposera de toute façon sur une solution efficace d’identification d’image. Et c’est justement notre savoir-faire”.

En effet une image trouvée sur le web est rarement la copie exacte de celle initialement déposée dans le registre. Lorsqu’une image est retaillée, compressée, inversée, colorisée, IMATAG la reconnaît (voir la démo « invisible watermarking » en ligne).

“Notre métier est de redonner sa valeur à l‘image en mettant les dernières technologies d’identification d’images au service des professionnels qui en produisent ou en publient (une marque, un éditeur, une agence photographique… ). Ce programme nous permettra à terme d’enrichir notre gamme d’offres, et de nous positionner à l’international.”

Le projet, qui a démarré en janvier 2018 avec l’arrivée dans l’équipe d’un nouveau chercheur et court sur 18 mois, mobilisera notamment des compétences en informatique (technologies appliquées au traitement de l’image comme le tatouage numérique ou watermarking, le tracking, la recherche par similarité, l’intelligence artificielle ou deep learning, l’étiquetage automatique et l’indexation), en gestion de projet, mais aussi en design ou en ergonomie utilisateur.

 

A propos de LAMARK et IMATAG

Créée en mai 2015 par des chercheurs de INRIA, accélérée par l’incubateur EMERGYS de Rennes-Atalante, la jeune pousse LAMARK lançait en 2016 IMATAG, son service de protection d’images en ligne. Il suffit de déposer ses photos sur la plateforme imatag.com pour les marquer d’un tatouage invisible. Ces photos tatouées sont ensuite recherchées dans la presse (web et papier) par le robot d’IMATAG, qui prévient le photographe (ou son agence) lorsqu’une publication est constatée.

Cette technologie de tatouage, unique et brevetée, résiste aux recadrages, changements de couleur, copies d’écran … Même si le fichier image ne contient plus les métadonnées d’origine, le moteur de recherche d’IMATAG permet au public d’en retrouver l’auteur et la source.

Plus de 6 millions de photographies sont déjà protégées et traquées quotidiennement par la plateforme. Un projet de moteur de recherche image est également en cours de développement, avec comme spécificité le fait de retrouver l’auteur, la source, les droits de l’image que vous cherchez.

 

A propos du Concours d’Innovation Numérique de BPI France


BPI France logoC’est avec le précieux accompagnement de la société MELYAD, conseil en financement de l’innovation, que Lamark a participé au Concours d’Innovation Numérique, un dispositif de soutien à l’excellence dans le numérique financé par le Programme d’Investissements d’Avenir (PIA). Ce concours d’excellence est dédié aux projets innovants mobilisant le numérique pour développer des produits ou services innovants, que ce soit des innovations relevant de l’expérience utilisateur, du modèle d’affaires, de l’organisation ou des innovations technologiques.

 

La presse en parle : 

  • Les Echos Entrepreneurs – La French Tech joue la carte de la culture aux Etats-Unis
  • Libération – Photographes, ne baissons pas les bras
  • Le Monde – La technologie « blockchain » est-elle l’avenir de la photographie professionnelle ?
  • PetaPixel – Imatag Uses Invisible Watermarks to Protect Your Photos
  • Konbini  Fini les watermarks inesthétiques, Imatag protège vos images avec un filigrane invisible
  • Le monde de la photo – Imatag : Un marquage incassable pour protéger nos images

Pour plus d’informations :