La plateforme Imatag protège les images avec du tatouage numérique (digital watermarking). Mais qu’est-ce que c’est ?
Notre white paper décrit les technologies utilisées. Voici quelques faits nouveaux.
(mise à jour mai 2019)
Lecture rapide:

  1. La grande confusion: les filigranes visibles et invisibles
  2. Le watermark numérique invisible n’est PAS NOUVEAU, il est partout
  3. AUJOURD’HUI, le filigrane numérique invisible peut également être utile pour votre entreprise
  4. Quelques conseils pour choisir votre solution de filigrane numérique

 

La grande confusion: les filigranes visibles et invisibles

Le terme «filigrane numérique» a été inventé par les laboratoires de recherche. Ceux- ci même qui ont inventé cette nouvelle technologie. Pourtant, dans la photographie numérique, cette formulation est source de confusion, car les photographes utilisent le «filigranage» depuis longtemps. Ces deux «filigranes» ne sont pas les mêmes.

 


Un filigrane numérique est invisible

Le filigrane numérique fourni par IMATAG ajoute un filigrane invisible à l’image. Les valeurs de pixel sont modifiées afin de transmettre un message secret, mais ces modifications sont subtiles et de forme perceptuelle. L’œil humain ne voit pas la différence entre l’image d’origine et l’image avec le filigrane.

Il s’agit d’une différence majeure avec le filigrane visible qui est un élément superposé au-dessus de l’image et destiné à être vue. Pour éviter la confusion, nous devrions parler de filigrane numérique invisible.

 


Un filigrane numérique intègre un code

Le filigrane numérique intègre un message secret dans l’image ( appelé en terme technique : la stéganographie). Ce message est binaire et peut être décodé par un ordinateur.

C’est la deuxième différence majeure avec les filigranes visibles destinés à être perceptible par l’oeil humain. Ce code peut être unique (ID de contenu) pour permettre d’identifier différentes copies d’une même image.

 


Un filigrane numérique est plus robuste

Dans certaines langues (en français par exemple), cette technologie est également appelée «tatouage numérique». Cela traduit l’idée de robustesse. Même si l’image a été modifiée (compression JPEG, recadrage, mise à l’échelle, modification des couleurs, etc.), l’ordinateur peut retrouver le message inséré. Ce message colle à l’image comme un tatouage sur la peau. Vous pouvez jouer avec notre outil de démonstration pour tester la robustesse des filigranes d’IMATAG, ou lire des rapports de test de PetaPixel ou de DPReview.

Au contraire, le filigrane visible, bien que sa visibilité vise à dissuader les gens de voler des photos, est facilement effaçable. Le moyen le plus simple consiste à recadrer l’image lorsque le filigrane est placé en tant que signature. En ce qui concerne les filigranes répartis sur l’image, ils peuvent être supprimés par Intelligence Artificielle, comme indiqué dans notre article sur l’algorithme utilisé par Google. La plupart des photographes sont conscients de cette faiblesse, ce qui explique pourquoi le filigrane visible est le troisième moyen qu’ils utilisent pour protéger leurs images, et non le premier (lisez les conseils des professionnels pour protéger vos images contre le vol en ligne).

 

 

 

Le filigranage numérique invisible n’est PAS NOUVEAU, il est partout

 

Les premiers travaux scientifiques datent d’il y a 25 ans (wikipediaInformation hidingcahier du numérique). Le tatouage numérique est partout car il s’applique à beaucoup de types de contenus (image, vidéo, son, code source, carte géographique, modèle 3D, séquence ADN, molécules chimiques) et ses utilisations sont multiples. Vous avez probablement déjà vu ou entendu des contenus tatoués (sans le savoir, puisque justement le tatouage numérique est invisible, inaudible, imperceptible …).

Voici quelques applications de cette technologie :

1-Surveillance de l’audience (mesure d’audimat):

En Europe (notamment en France avec Mediametrie) et aux US, la bande son des chaines télé sont tatouées. L’information cachée est le nom de la chaine. Les panelistes ont un appareil placé sur la télé qui captent le son ambiant dans la pièce, décode le tatouage et envoie par Internet le nom de la chaine regardée par la famille. Ils peuvent mesurer l’audience et la part de marché en direct.

2-Intégrité des contenus:

En Afrique, les pubs télé sont longues et distribuées sur de nombreuses chaines locales qui n’hésitent pas à les écourter pour multiplier le nombre d’annonceurs. L’information cachée est un identifiant de la publicité suivi d’un time-code, certaines sociétés disposent de plate-formes d’écoute de toutes les chaînes de télévision 24h sur 24 et vérifient que chaque seconde de pub est bien transmise.

3-Protection du contenu:

L’audio des films est tatoué dans les cinémas et sur les disques Blu-Ray. Le décodeur est intégré à un lecteur de disque Blu Ray. S’il détecte un filigrane lors de la lecture d’un contenu en clair, il conclut que ce contenu est bien une copie piratée (un caméscope d’une projection de théâtre ou un Blu Ray déchiré) et arrête la lecture.

4-Forensics (recherche légale):

Les vidéos dans les salles de cinéma sont également filigranées. Le message incorporé est la date de la projection ainsi que l’ID du beamer. De cette façon, «Hollywood» sait dans quel théâtre un pirate a enregistré un film sur vidéo et met la pression sur le propriétaire du théâtre.

5-Traçage d’utilisateur:

Les sites Web vendant du contenu multimédia à la demande (films, chansons, dessins animés, livres électroniques) envoient au client une copie personnalisée du contenu. L’ID du client est intégré de manière à ce que les personnes malhonnêtes qui partagent illégalement leurs versions (comme sur les réseaux P2P) soient identifiées et inscrites sur une liste noire (ou poursuivies en justice).

6-Identification d’emballage:

Certaines entreprises utilisent le tatouage numérique pour remplacer le code à barres sur les emballages.

AUJOURD’HUI, le filigrane numérique invisible peut également être utile pour votre entreprise

En bref: le filigrane numérique invisible, n’est pas nouveau et déjà utilisé dans de nombreuses applications. Mais voici de nouvelles applications. Que vous vendiez des images ou que votre entreprise en dépende, les raisons de vérifier ce qu’elles deviennent une fois que vous les avez publiées sont nombreuses.

Surveiller son audience (Marque, Relations-Presse, Entreprise, E-Commerce):

copy detected even after cropping and mirroring

Même si vous n’êtes pas un diffuseur, vous utilisez probablement des images pour votre entreprise, sa communication, ou le marketing. Surveiller uniquement l’audience de votre site Web ou suivre vos performances sur les réseaux sociaux n’est pas exhaustif, car votre contenu visuel peut être réutilisé hors de vos propres supports.

Les limites du texte (métadonnées): vous pouvez également utiliser la recherche de texte pour rechercher des images contenant votre crédit ou vos droits d’auteur dans leurs métadonnées. Mais là encore, certains inconvénients rendront la tâche difficile:

 

L’avantage du filigrane numérique: surveiller vos images en ligne avec le filigrane numérique est le seul moyen de certifier que les images trouvées en ligne ont été initialement fournies par vous, et donc le seul moyen fiable de scripter des processus automatisés tels que la facturation, la revendication ou l’envoi d’un fichier DMCA, l’établissement de statistiques et de rapports. …

 

S’assurer de l’intégrité du contenu:

Vous pouvez vérifier l’intégrité de vos images pour vous assurer que votre charte de marque ou votre réputation sont respectées, afin de détecter les contrefaçons ou le marché gris. Voir plus de détails dans notre article 5 raisons pour lesquelles les marques doivent surveiller leurs images.

Forensics, Traçage de traître:

La diffusion prématurée d’une image au public peut avoir des conséquences dévastatrices pour certaines marques. Dans les autres cas où l’exclusivité ou la rareté fait la valeur d’une image, le photographe ou son agence peut décider de mettre fin au contrat avec un client ayant publié une photo sans autorisation.

 

Quelques conseils pour choisir votre solution de filigrane numérique 

Si l’imperceptibilité est essentielle, si vos images doivent être compressées, si vous devez identifier différentes copies d’une image unique, si votre contenu (même des échantillons) ne peut pas être stocké en dehors de vos propres serveurs, si l’interopérabilité avec votre DAM n’est pas une option, si vous avez besoin d’intégrer le processus de tatouage dans votre flux de travail existant, assurez-vous de vérifier que toutes ces fonctionnalités sont disponibles et testez-les.

Voici quelques qualités qu’ IMATAG possède sur  ses concurrents:
 La robustesse à la compression 

La compression jpeg, systématiquement utilisée sur tous les sites de presse et autres, supprime facilement les filigranes (voir « Mes images sont-elles protégées sur Facebook et d’autres sites de réseaux sociaux?« ), sauf le filigrane IMATAG qui résiste à des taux de compression extrêmes (test sur  » https://imatag.com/demo/watermarking/).

 La Perception

Après avoir zoomé, certains filigranes deviennent visibles sous la forme d’un «bruit» vert plutôt rebutant. Le bruit d’IMATAG est caché dans les niveaux de gris proches des zones de forts contrastes, une solution beaucoup plus discrète.

La traçabilité 

IMATAG est en mesure d’ajouter un filigrane différent à chaque copie d’une image. Le filigrane fait office de traceur, il peut relier chaque copie à des données telles que le canal utilisé pour sa distribution, ou la date et le nom de l’utilisateur du DAM qui l’a téléchargé… Les autres filigranes numériques appliqueront le même motif à toutes vos images, ou marqueront chaque copie d’une image avec le même filigrane.

 Les Performances

Contrairement à Imatag, le cryptage des concurrents est lent pour les images volumineuses. Évaluez soigneusement la quantité d’images à traiter quotidiennement pour vous assurer que votre solution soit capable de passer à l’échelle.

L’Integration

Notre API est ouverte à tous nos clients quelque soit leur besoin. Un plugin pour les utilisateurs de LightRoom est également disponible, leur permettant d’enregistrer directement les photos tatouées à leur taille originale sur leur propre outil et de déclencher automatiquement leur contrôle en ligne.

 Le stockage de données sensibles

Tout d’abord, IMATAG utilise une copie basse définition de la photo d’origine pour la faire correspondre à l’image de la requête avant d’ en identifier son code.

Cela permet également de suivre les images non marquées, comme le font par exemple Google Reverse Image Search et Tineye. Si la surveillance de vos images n’est pas requise, mais uniquement l’authentification (pour le traçage de traître, par exemple), IMATAG n’a pas besoin de stocker votre contenu. Si vous souhaitez plus de détails, n’hésitez pas à contacter notre équipe commerciale. 

Contact our sales team